4 astuces pour vaincre ses peurs

vaincre-ses-peurs

La peur est une énergie négative, une émotion qui apparaît quand il y a un « danger ». La peur est présente partout, à chaque instant de notre vie. Commencer quelque chose nous fait peur. Terminer quelque chose nous fait aussi peur. On s’affole devant le changement et la crainte de ne pas être à la hauteur. On est effrayé par le succès comme par l’échec. Et la vie nous terrorise presque autant que la mort.

Quelle que soit la peur que vous ressentiez, il existe des méthodes pour la réduire que je vous donnerai dans cet article. Grâce à celui-ci, vous allez enfin comprendre comment naît le sentiment de peur dans notre cerveau et comment transformer cette peur en adrénaline pour passer à l’action.

Votre cerveau vous joue des tours

Quand on a peur, le cerveau voit un « danger » comme la peur d’échouer, de perdre, de faire mal à son ego, à son estime de soi… Comme il voit un danger, il donne le choix entre « combattre ou fuir », il envoie une dose massive d’adrénaline et arrête les processus non-nécessaires sur le moment comme la digestion, c’est ainsi qu’on ressent les papillons dans le ventre. La plupart des personnes ayant peur de sortir de leur zone de confort choisiront la deuxième solution. Le choix se transformera  alors en « la fuite ou la mort ». Évidemment non, en choisissant de combattre, on ne va pas mourir, on pourrait même réussir.

Le problème, c’est que notre cerveau est un peu contrariant, quand il y a conflit, c’est-à-dire qu’on a le choix entre « combattre ou fuir » au cours d’une situation instantanée, il invente toutes sortes d’excuses pour ne pas aller combattre « instinct de survie l’oblige ». Pourtant, je peux vous affirmer que la plupart de nos peurs sont des créations de notre esprit, la seule façon de savoir si ce que l’on croit est faux, c’est d’aller le vérifier sur le terrain, en combattant. Notre peur indique notre désir.

 

La peur ne vous quittera jamais

Personne n’échappe à la peur. Il ne faut pas la voir non plus comme un ennemi. Il faut l’envisager comme une tierce personne qui nous accompagne au quotidien dans les bouleversements de notre vie. Vous n’êtes pas seul à devoir partager votre vie avec cette émotion, rassurez-vous tout le monde a peur à chaque étape décisive de sa vie, moi le premier.

Tous ceux qui ont gagné leur bataille contre la peur ont compris plus ou moins consciemment, le message suivant, il faut accepter sa peur, vivre avec elle, la surmonter et agir malgré tout. Si vous n’engagez pas ce bras de fer avec la peur et si vous ne décidez pas de la surmonter, alors vous aurez tendance à remettre au lendemain, en attendant un contexte plus favorable qui n’arrivera jamais. Votre peur sera vécue alors comme un signal négatif au lieu d’être perçue comme un signal positif qui vous invite à vous surpasser et avancer.

 

4 solutions pour réduire la peur

 

  • Respirer

Lorsque vous respirez avec votre thorax, vous n’insufflez qu’une toute petite partie l’air que vous respirez. À la place, vous devriez respirer avec votre abdomen. Lorsque vous pratiquez la respiration abdominale, vous insufflez une bien plus grande quantité d’oxygène, plus vous insufflez d’oxygène, plus vous arriverez à vous détendre.

La façon dont vous respirez a aussi une influence sur votre système nerveux. La respiration thoracique fait produire par votre cerveau des ondes cérébrales plus courtes et plus faibles. À l’inverse, la respiration abdominale permet à votre cerveau de créer des ondes cérébrales plus longues. Ces ondes plus ou moins longues sont les mêmes que celles que votre cerveau génère lorsque vous vous sentez calme et relaxé ainsi votre peur diminuera.

 

  • Rappelez vous qui vous êtes

Une autre astuce que vous ayez à faire pour diminuer votre peur face à un évènement quelconque, c’est d’avoir confiance en vous, cette méthode me paraît l’une des plus importantes. À partir d’aujourd’hui souvenez-vous que lorsque vous sentirez votre peur monter en vous et vous nouer l’estomac, penser que c’est notamment à cause de votre manque de confiance en vous.

Ce manque de confiance en nous proviens de l’éducation que l’on nous a transmise et qui s’est gravé dans notre tête, j’imagine que vous n’avez jamais entendu dire une mère à son fils « prend un maximum de risque à l’école aujourd’hui » mais plutôt « sois prudent, fait gaffe à toi… » Voilà un exemple typique de cette éducation.

C’est pourquoi il est important de nous rappeler qui on est, ce qu’on a réalisé dans le passé, toutes les fois où l’on a accompli de grandes choses dans notre vie…

 

  • Transformer sa peur en énergie positive

Un nombre considérable d’hommes et de femmes font face à des obstacles que j’ai réussi à surmonter, le principal reste la peur ! Chaque fois que nous prenons un risque, chaque fois que nous mettons le pied en territoire inconnu et chaque fois que l’on décide de changer, nous faisons face à la peur. Très souvent cette angoisse nous paralyse, nous empêche d’aller de l’avant. La solution est la suivante : transformer sa peur en une énergie positive.

La solution est de comprendre pourquoi à l’instant présent, nous avons peur. Comprendre les obstacles qui nous empêchent de vivre la vie dont nous avons toujours rêvé. Enfin la dernière chose, c’est d’accepter d’avoir peur, il faut se dire « oui, j’ai peur, mais je le fais quand même », avec cet état d’esprit la peur que vous vivez va se transformer en véritable adrénaline, fuel d’énergie positive.

 

  • Agir et se dépasser

La dernière étape va être d’élargir sa « zone de confort », chacun de nous évolue à l’intérieur de certaines limites jugées raisonnables, au-delà desquelles on se sent mal à l’aise. Je vous suggère donc de faire, chaque jour, une chose nouvelle permettant d’étendre votre « zone de confort » comme marcher seul, se promener en famille, demander une augmentation, acheter cette veste qui vous fait craquer. Vous allez surement dépenser de l’argent à essayer de nouvelles choses, mais la satisfaction de l’avoir fait sera à la mesure de l’investissement.

Demandez quelque chose qui vous tient très à cœur et que vous n’avez jamais osé demander auparavant. Prenez un petit risque au moins chaque jour. En additionnant tous ces petits pas suite à ces petits risques, cela formera un grand pas en avant avec un sentiment de fierté très constructif à la fin. Bien sûr dépasser ses limites ne marchent pas à tous les coups, mais vous aurez au moins tenté quelque chose, vous aurez été actif au lieu d’être resté passif « Le courageux ne meurt qu’une fois tandis que le lâche est déjà mort mille fois ! »

 

Voici les liens des livres qui m’ont aidé à vaincre mes peurs ci-dessous

L’anxiété : Vaincre ses peurs, soucis et obsessions au quotidien

Vaincre ses peurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *